Alors que les consommateurs s’attendaient à être soulagés légèrement avec une baisse souhaitée des prix des carburants, la déception a été grande après la réunion du Petroleum Pricing Committee. En effet, il a été décidé de maintenir les prix de l’essence et du diesel alors que les prix sur le marché mondial ont connu une baisse importante.

Ces prix exorbitants des carburants font des dégâts parmi les consommateurs. Désormais, plusieurs sont ceux qui n’arrivent plus à assumer les coûts en tant que propriétaire d’une voiture.

Vishala, une mère de famille habitant Rose-Hill, affirme que son fils a dû finir par vendre sa voiture en raison de la cherté du prix de l’essence.

Razvi, un habitant de Port-Louis, propose quant à lui une grève partielle des carburants pour forcer la main des autorités. Il conseille aux consommateurs d’utiliser les carburants uniquement pour les besoins essentiels pour faire baisser la demande.

Article précédentPrix de l’essence : ‘en trois mois, le prix par tonne métrique a baissé de $625, pourquoi cette baisse n’est pas répercutée à la pompe’, martèle Jayen Chellum
Article suivantFuite de vidéos et photos intimes du couple Bissessur-Moheeputh : « Dans ene lot pays, commissaire de polis la mem ti pou fini démissioner », martèle Xavier-Luc Duval