Mirella Chauvin, Neena Ramdenee
Mirella Chauvin, Neena Ramdenee

La dirigeante de Linion Pep Morisien était face à la presse vendredi. Elle a déploré la domination masculine en politique. Ce qui fait, selon elle, que les formations ne se concentrent pas suffisamment sur les besoins et préoccupations des femmes qui, rappelle-t-elle, représentent plus de la moitié de la population.

Mirella Chauvin déplore aussi le fait que les partis traditionnels ne font aucun effort pour encourager les femmes à s’investir en politique. Pour preuve, dit-elle, Maurice n’a pas encore eu de femme au poste de Premier ministre jusqu’ici…

Neena Ramdenee, autre dirigeante de Linion Pep Morisien, a insisté sur l’importance d’avoir une constitution adaptée au pays après 54 ans d’Indépendance.

Article précédentLa CTSP dite Non à une loi séparée des travailleurs étrangers à Maurice pour éliminer la discrimination.
Article suivantManifestation devant l’Office des Nations Unies : « Que l’accord conclu avec l’Inde concernant Agaléga soit rendu public », affirme Percy Yip Tong