Les trois dirigeants de la Plateforme de l’Espoir étaient face la presse ce matin au Suffren. Nando Bodha a critiqué la force policière après  la diffusion de vidéos intimes du couple Bissessur-Moheeputh.

Le leader du Rassemblement Mauricien a affirmé que la présomption d’innocence et le droit à la vie privée sont sacrés. La police, selon lui, est en train de bafouer les droits des citoyens…

Nando Bodha a aussi insisté sur la nécessité d’introduire le Police and Criminal Evidence Bill à l’Assemblée nationale.

Article précédentÀ Mare D’Albert : Une employée du ministère du Commerce se donne la mort à son domicile
Article suivantDavid Beckham applaudi pour avoir refusé son statut de VIP devant la reine