La situation à Agalega devient de plus en plus difficile à vivre pour les Agaléens. La polémique de la semaine dernière avec le refus de l’OIDC de refuser dans un premier temps de rapatrier le corps d’un Agaléen a une fois de plus mis en lumière leurs difficultés.

Dans un entretien avec Top FM, Franco Poulay, qui est à Maurice en ce moment, affirme que les Agaléens ont le sentiment que tout est fait pour les ‘dégouter’ et ainsi les pousser à quitter leur terre natale. Il affirme que c’est inconcevable qu’à ce jour les Agaléens ne soient pas propriétaires des terrains où ils habitent.

Il évoque aussi l’accord entre Maurice et l’Inde et exige qu’il soit rendu public, car il y a des comptes à rendre. Franco Poulay affirme que c’est le droit de tout Agaléen de savoir ce qui est fait sur leur terre et balaie d’un revers de main les accusations d’India Bashing.

Article précédentPour maintenir la démocratie : ‘Le besoin de sanctionner est très important !’ dit Sheila Bunwaree
Article suivantDémocratie : ‘Notre Constitution est dépassée’ insiste Jack Bizlall