L’homme de loi est intervenu aussi dans le Zoom Extra hier. Commentant la situation actuelle, il est d’avis qu’il y a un nivellement par le bas de nos institutions. Il parle ainsi d’un besoin de contrôler à tout prix les institutions qui fait que la démocratie n’est pas respectée.  Richard Rault ajoute que ce non-respect a toujours existé à Maurice.

Me. Rault ajoute aussi que chaque 5 ans, la population est appelée à élire un dictateur a qui est confié diverses législatures.  Quand le pouvoir est concentré dans la main d’une personne dit-il, il y a souvent un gouvernement parallèle selon lui.

Article précédentMauritius Telecom : L’exercice de Forensic Audit terminé
Article suivantSouffrance des Agaléens : « Pas capav étranger in prend preske la moitié l’ile du nord… nu pas pécav faire nanyen », se désole Ti Ras Agaléga, qui sera devant l’ONU ce samedi en soutien à la diaspora mauricienne