PHOTO D'ILLUSTRATION

L’exercice a été lancé par la State Trading Corporation hier. Pour l’heure, c’est la firme omanaise, OQ Trading qui fournit le pays en essence, diesel, Jet A-1 et Marine Gas Oil.

Selon le document publié sur le site de la STC, la firme qui obtiendra le contrat pour le pétrole propre devra fournir à Maurice 750 000 tonnes métriques de carburants, soit 200 000 tonnes métriques d’essence, 225 000 tonnes métriques de diesel, 275 000 tonnes métriques de Jet A-1 et 50 000 tonnes métriques de Marine Gas Oil pour la période du 1er janvier 2023 au 31 décembre 2023.

Les soumissionnaires sont appelés à soumettre leurs offres sur le portail d’E-procurement pour le White Oil au plus tard le 11 octobre 2022 à 13 heures 30.

Les offres doivent être accompagnées d’une garantie bancaire de 500 000 dollars.

Article précédentLes grands titres de Top Fm de ce vendredi 16 septembre 2022
Article suivantPost diffamatoire allégué sur Facebook : L’inspecteur Robin Bundhoo avait consigné la déposition de Kobita Jugnauth à son domicile à Angus Road