La zone portuaire sera bientôt transformée en un centre de ravitaillement en pétrole. Une décision que la Platform MorisLanvironnman (PML) juge très inquiétante alors qu’il y a plusieurs espèces de cétacés qui sont en voie de disparition.

Cette opération dans le secteur du ravitaillement pétrolier risque de causer un accroissement du trafic maritime dans le port. Cela s’avère être un véritable danger pour les mammifères marins, dit Adi Teelock.

Pour la porte-parole de Platform MorisLanvironnman, le rapport de l’Environmental Impact Assessment (EIA) ne prend pas en compte tous les risques et menaces qui pèsent sur ces espèces vulnérables.

La Platform MorisLanvironnmanpropose une évaluation environnementale stratégique afin de protéger la biodiversité marine, ajoute Adi Teelock.

Article précédentSes photos et vidéos intimes jetées en pâture sur la place publique : Plusieurs organisations féminines apporte leur soutien à Doomila Moheeputh
Article suivantDevant le siège de l’ONU ce samedi : Nouvelle manifestation de la diaspora mauricienne