En effet, son interrogatoire va se poursuivre en présence de son homme de loi, Vimal Rajkoomar. Elle a été entendue ces deux derniers jours egalement.

Doomila Moheeputh et son compagnon Akil Bissessur avaient été arrêtés le 19 août dernier par la Striking Team pour trafic de drogue et ils ont retrouvé la liberté conditionnelle la semaine dernière après 20 jours en détention.

Me Vimal Rajkoomar explique que les agents interrogeront sa cliente sur ce qui s’est passé après la date à laquelle les preuves ont été recueillies.

Article précédentCEB : Plusieurs hypothèses évoquées, dont une histoire de contrat, pour expliquer le départ de Jean Donat
Article suivantPolitique : Navin Ramgoolam répond à ceux qui estiment qu’il n’y a pas assez de femmes au sein du Bureau politique du Parti travailliste