L’interrogatoire de la compagne d’Akil Bissessur s’est poursuivi ce jeudi aux Casernes centrales. Doomila Moheeputh a été notamment confrontée au rapport du Forensic Science Laboratory qui a confirmé que les substances retrouvées chez elle étaient bien de la drogue synthétique.

Doomila Moheeputh a continué à faire valoir son droit au silence.

Son interrogatoire se poursuivra lundi prochain.

Pour rappel, cette habitante de Palma Quatre Bornes avait été arrêtée dans la nuit du 19 août dernier. Elle était en compagnie d’Akil Bissessur lorsque la Special Striking Team de la police a débarqué pour une perquisition. Selon la police, de la drogue synthétique a été retrouvée au domicile de Doomila Moheeputh.

Article précédentIls violent à six deux mineures, les étranglent et les suspendent à un arbre
Article suivantAffaire des coffres-forts : Navin Ramgoolam sollicite l’autorisation de la cour suprême pour saisir le Privy Council…