Le leader du Parti travailliste se trouvait hier à l’auditorium Octave Wiehe à Réduit pour une conférence commémorative sur la vie de Sir Seewoosagur Ramgoolam. Invité par les journalistes à réagir sur la décision du Petroleum Pricing Committee de maintenir les prix  de l’essence et du diesel à Rs74,10 et Rs 54,55 respectivement le litre , l’ex-Premier ministre trouve que c’est un mauvais choix.

Il estime que d’autres pays ont baissé le prix de vente des carburants afin de redynamiser leur économie alors qu’à Maurice c’est le contraire qui se produit. Navin Ramgoolam croit savoir pourquoi les prix sont restés inchangés.

Article précédentFuite des vidéos intimes du couple Bissessur-Moheeputh : ‘il faut savoir comment cela a fuité et c’est technologiquement possible’, avance l’ancien inspecteur Jokhoo
Article suivantRecrutement de la main-d’œuvre étrangère dans le secteur hôtelier : « Je suis totalement opposé », affirme Daniel Saramandif, président de l’Association des professionnels du tourisme