Depuis la composition du BP des Rouges, ils ont été plusieurs à dénoncer qu’il n’y a pas assez de femmes dans cette instance du Parti travailliste.

Le leader, Navin Ramgoolam a été interrogé à ce sujet hier. Il réfute ces critiques.

Article précédentTrafic de drogue allégué : l’interrogatoire de Doomila Moheeputh se poursuivra ce jeudi matin aux Casernes centrales
Article suivantSes photos et vidéos intimes jetées en pâture sur la place publique : Plusieurs organisations féminines apporte leur soutien à Doomila Moheeputh