Des adolescentes considérées comme appartenant à une caste inférieure ont été violées et assassinées, confirme un rapport d’autopsie.

Au moins six personnes ont été arrêtées en lien avec le viol et le meurtre de deux sœurs mineures en Uttar Pradesh en Inde. Ce sont Chotu, Junaid, Suhail, Kareemuddin, Arif et Hafeez-ur-Rehman.

Junaid a été arrêté après un accrochage avec des policiers au cours duquel il a reçu une balle dans la jambe, a indiqué la police.

La police a déclaré que six accusés avaient été arrêtés en lien avec le viol et le meurtre de deux adolescentes dalits.

Les deux filles mineures ont été retrouvées pendues à un arbre hier, mercredi.

La police a arrêté ce matin six personnes pour le viol et le meurtre de deux sœurs dalits. Le rapport d’autopsie des victimes a confirmé qu’elles ont été violées et étranglées à mort avant d’être pendues à un arbre par les accusés.

S’adressant à India Today TV, le surintendant de la police de Lakhimpur Sanjeev Suman a déclaré que tous les accusés, à l’exception de Chotu, étaient originaires du village de Lalpur à Lakhimpur Kheri. Contrairement à l’affirmation de la famille des victimes selon laquelle les filles ont été kidnappées, le SP Sanjeev Suman a déclaré que les filles étaient allées avec l’accusé de leur plein gré.

 

 

 

Article précédentDans une lettre remise au commissaire de police : Le Hindu Ladies Council réclame une enquête indépendante sur les vidéos intimes de Doomila Moheeputh en circulation
Article suivantTrafic de drogue allégué : Doomila Moheeputh fait valoir son droit au silence…