Depuis l’arrivée au pouvoir du MSM en 2014, le géant de la technologie chinoise, Huawei, a connu une croissance importante de ces activités à Maurice. Le contrat pour le Fibre To The Home à Rs 5,2 milliards, le contrat pour le câble sous-marin MARS à Rs 1,6 milliard, et surtout le contrat Safe City à Rs 19 milliards entre autres, Huawei a presque tout raflé. Et ces contrats ont été alloués dans des circonstances très douteuses, dans certains cas des critères modifiés pour que Huawei obtienne le contrat en question.

Comment expliquer cette mainmise ? Auteur d’un dossier d’investigation à ce sujet, intitulé ‘The Hong Bao Connection’, Rajen Valayden, rédacteur en chef de Capital, a révélé en exclusivité dans Tempo la So, le compte bancaire à la National Bank of Dubai, sur lequel des gros montants auraient été transférés. Et à partir de là, il y aurait eu d’autres transferts vers d’autres comptes bancaires.

Des révélations explosives qui pourraient bien intéresser la firme américaine, FTI Consulting, chargée d’effectuer le Forensic Audit au sein de Mauritius Telecom.

Article précédentIncompréhension après le maintien des prix du carburant malgré une baisse des cours au niveau mondial : Nous pas d’accord ek chiffre qui pe avancer, la population doit comprendre à quel type de gouvernement nous faisons face ! s’insurge Jayen Chellum
Article suivantCarburants : Les Rs 2 pour l’achat de vaccins et une roupie en terme de contribution au Covid-19 Solidarity Fund, redirigées vers les subsides sur les prix de la farine, du riz et du gaz ménager