Le crash sur l’astéroïde appelé “Dimorphos”n’est qu’un test pour voir si la NASA peut détourner un astéroïde qui menace la Terre.
Les scientifiques veulent en fait voir si la collision peut modifier l’orbite de l’astéroïde.
Il s’agit du premier test de ce type et pourrait constituer une étape cruciale pour déterminer l’efficacité d’un crash pour protéger la Terre contre la possibilité d’être détruite par un astéroïde.
Les scientifiques espèrent étudier la trajectoire et la vitesse de l’astéroïde après la collision, ce qui les aidera à leur tour à comprendre comment de telles missions peuvent protéger la Terre contre les impacts à l’avenir.
“La cible de Dart a été soigneusement choisie”, a expliqué Jay Tate, directeur du National Near Earth Objects Information Center à Knighton, Powys. “Dimorphos orbite en fait autour d’un autre astéroïde plus gros appelé Didymos, et l’ampleur de la déviation causée par le crash sera plus facile à détecter car les astronomes ont observé attentivement sa trajectoire autour du plus gros astéroïde.”
La mission devrait avoir lieu le 26 septembre.

Article précédentMaintien des prix des carburants : « C’est exorbitant… Nous sommes très déçus », soutiennent les automobilistes
Article suivantÉmouvante procession du cercueil d’Elizabeth de Buckingham à Whitehall