Dans une déclaration à Top Fm hier, le ministre du Commerce a expliqué que le Petroleum Pricing Committee doit prendre en considération plusieurs facteurs avant de prendre une décision quant aux prix. Ils sont notamment le taux du dollar, et les cours du pétrole  sur le plan mondial .

Selon Soodesh Callichurn    le prix du diesel sur le marché international est en hausse. Ce qui explique pourquoi le PPC allait appliquer une hausse maximale de 10%, souligne-t-il.

Toutefois, le ministre du Commerce explique que le Conseil des ministres a donné le feu vert la semaine dernière pour amender les règlements y relatifs. Ce qui lui permet en tant que ministre du Commerce d’intervenir et maintenir le prix.

Le directeur général de la State Trading Corporation, Rajiv Servansingh abonde dans le même sens.

Article précédentCarburants : Les Rs 2 pour l’achat de vaccins et une roupie en terme de contribution au Covid-19 Solidarity Fund, redirigées vers les subsides sur les prix de la farine, du riz et du gaz ménager
Article suivantLes prix de l’essence et du diesel inchangés: ” Une décision incompréhensible et inacceptable” pour la Consumer Advocacy Platform