Le projet Safe City ne cesse d’intriguer. Au coût de Rs 19 milliards, la façon dont il avait été mis sur pied avait surpris plus d’un. Alors que la police demeure le client, le contrat a été alloué à Mauritius Telecom qui a par la suite alloué le contrat à Huawei. Le gouvernement s’est porté garant pour MT pour un prêt bancaire auprès de la l’Exim Bank of China pour une partie du financement du projet.

Le contrat est signé entre Mauritius Telecom et Huawei alors que le client demeure la force policière ! Dans son dossier d’investigation, ‘The Hong Bao Connection’, axée sur l’omniprésence de Huawei à Maurice, le rédacteur en chef de Capital, Rajen Valayden, évoque les dessous louches de ce contrat. Il relate comment la police s’est fait avoir. Il dit même être en présence d’informations à l’effet que Mauritius Telecom a effectué un paiement d’environ $13 millions à Huawei avant même d’obtenir l’acceptance letter de la police !

Rajen Valayden a fait plusieurs révélations dans son dossier d’investigation sur les projets Fibre To The Home, le câble Mars et Safe City entre autres, tous alloués à Huawei. Il affirme qu’il compte se rendre à l’ICAC pour porter plainte.

Article précédentVidéos et photos intimes d’Akil Bissessur et Doomila Moheeputh en circulation : ‘‘Sa officier kine prend sa portab la ar li, c’est li la premiere personne responsab si zamais ena kitsoz,’’ explique Ranjit Jokhoo
Article suivantParti travailliste : « Le parti doit prendre ces mesures pour gagner les prochaines élections » dit Dhaneshwar Damry