Après une semaine de souffrance et d’attente, Marie Edouard pourra aujourd’hui faire ses adieux à son défunt père.

La lutte n’a pas été facile, dit-elle.  Sa douleur, ajoute-t-elle, ne sera apaisée qu’une fois que ses frères et sœurs se seront recueillis sur la dépouille de leur père.

Marie Edouard remercie toutes les personnes et instances qui ont aidé au rapatriement du corps de son père.  Les funérailles se tiendront cet après-midi aux alentours de 16 heures.

Article précédentPermis de conduire : “ L’assurance non renouvelée peut mener à une disqualification, » rappelle Barlen Munusami, formateur agréé dans la conduite.
Article suivantLe corps d’Aimée Édouard finalement rapatrié à Agalega par Le Dornier : « Le bon sens a finalement prévalu », réagit Eshan Juman