d'Akil Bissessur
d'Akil Bissessur

L’avocat devait être interrogé dans le sillage de son arrestation survenue au domicile de sa compagne le vendredi 19 août. Les enquêteurs allaient confronter Akil Bissessur aux images, vidéos et photos prises lors de son interpellation chez Doomila Moheeputh, à Palma.

Mais l’avocat étant pris par une affaire en cour suprême, l’interrogatoire a été reporté à une date ultérieure. C’est ce que nous a confirmé son homme de loi, Me Sanjeev Teeluckdharry. Il était également prévu qu’Akil Bissessur porte plainte pour la fuite des vidéos et photos intimes de son couple sur les réseaux sociaux.

Rappelons qu’après trois semaines passées en détention, l’avocat a retrouvé la liberté mardi dernier. Il a dû fournir deux cautions de Rs 50 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 300 000.

Il doit aussi se rapporter au poste de police de Sodnac chaque samedi entre 6 et 18 heures et rester à la disposition de la police.

Article précédentSuite aux critiques d’Avinash Teeluck contre le Parti travailliste : “Moi mo croire qui nou camarade Avinash Teeluck ine gagne ene prise de conscience… line gagne instruction pour dire n’importe quoi li pour faire li », riposte Arvin Boolell
Article suivantÀ l’occasion de la journée mondiale de la prévention du suicide : La MTI Funeral Scheme Manager Limited a tenu un symposium pour sensibiliser les Mauriciens