Akil Bissessur

Après trois semaines en détention, l’avocat a retrouvé la liberté mardi dernier. Il a dû fournir deux cautions de Rs 50 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 300 000.

Il devrait aussi se rapporter au poste de police de Sodnac chaque samedi entre 6 et 18 heures et rester à la disposition de la police.

Akil Bissessur sera de nouveau interrogé par les officiers de la CCID ce lundi aux Casernes centrales.

Il sera accompagné de ses l’homme de loi.

Article précédentLes grands titres de Top Fm de ce lundi 12 septembre 2022
Article suivantL’Australie songe à s’émanciper de la couronne britannique