Le tout dernier développement est l’assassinat de l’Égyptien Ayman Al Zawahiri le 2 août dernier. Il avait pris la tête d’Al-Qaida en 2011, après la mort d’Oussama Ben Laden. Ayman Al Zawahiri a été tué en Afghanistan par une frappe de drone américaine. Il était l’un des terroristes les plus recherchés au monde. Introuvable depuis plus de dix ans, il était considéré comme l’un des cerveaux des attentats du 11-Septembre, qui avaient fait près de 3 000 morts aux Etats-Unis. Néanmoins, pour les américains, la douleur reste toujours aiguë.

Article précédentVisite historique en 1972 : ‘mone trouve la reine devant moi’, la nostalgie s’empare des Mauriciens qui se remémorent la visite de la reine Elizabeth II
Article suivantAprès Kalyanee Juggoo : Avinash Teeluck prévoit d’autres démissions au sein du PTr