L’homme de loi demande au commissaire de Police de rendre publics les enregistrements des onze caméras CCTV de la région ce jour-là, soit la nuit du 19 au 20 août dernier. C’est ainsi, dit-il, que la population saura ce qui s’est réellement passé lors de la perquisition.

Rama Valayden demande par ailleurs la dissolution de la Special Striking Team qui est sous la supervision de l’ASP Jagai. Selon lui, cette organisation n’a aucune crédibilité vis-à-vis du public.

Article précédentDécision du Conseil des ministres : Les Fisheries and Marine Resources (Licence and Fees) Regulations sera amendé
Article suivantSaisie de plus de Rs 15 millions de cannabis à Cassis : une fourgonnette volée recherchée par la brigade antidrogue