Après Akil Bissessur hier, Doomila Moheeputh, sa compagne, a elle aussi retrouvé la liberté conditionnelle cet après-midi devant le tribunal de Bambous. Elle devra notamment s’acquitter de deux cautions de Rs 50 000 et d’une reconnaissance de dette de Rs 300 000.

Salonee Moheeputh, sa mère, s’est confiée à Top Fm. Elle affirme qu’elle a mal vécu les 20 jours de détention de sa fille. Elle explique qu’elle ne pouvait dormir et manger.

La septuagénaire affirme qu’elle est émue de revoir sa fille.

 

Article précédentAprès Kalyanee Juggoo : Quatre autres membres démissionnent du Parti travailliste
Article suivantSa compagne a obtenu la liberté conditionnelle : « Zot ine craze enn television pou rode la drogue », déplore Akil Bissessur