Doomila Moheeputh retrouve la liberté conditionnelle ce mercredi.

La compagne de l’homme de loi a été traduit en cour de Bambous aujourd’hui. Le représentant du Bureau du DPP n’a pas objecté à sa remise en liberté conditionnelle.

Elle a ainsi dû s’acquitter de deux cautions de Rs 50 000 chacune et elle a dû signer une reconnaissance de dette de Rs 300 000.

Elle devra aussi se rendre au poste de police de Quatre Bornes tous les samedis pour signer entre 6 et 18 heures.

Doomila Moheeputh a aussi dû fournir un numéro de téléphone et une adresse fixe à la police.

Pour rappel, elle a passé 20 jours en détention. Elle a été arrêtée le 19 août dernier à son domicile à Palma par le Striking Team.

Article précédentÀ Quatre Bornes: En voyant les officiers de l’ADSU, un suspect abandonne un sac contenant plus Rs 7 millions de drogue synthétique
Article suivantPèlerinage du Père Laval: des déviations routières prévues par la police