Dans ses différents congrès à travers le pays, le leader du MSM n’a pas manqué de commenter l’arrestation d’Akil Bissessur. Et à plusieurs reprises il a même associé l’avocat au Parti travailliste et à son leader.

À l’issue de la sa remise en liberté conditionnelle hier à la cour de Bambous, Akil Bissessur a  posé la question suivante. Est-il un membre du Parti travailliste ?

Il devait affirmer être proche de certains membres rouges. Toutefois, il n’est pas un membre du parti. Avant d’ajouter qu’il est beaucoup plus contre le gouvernement actuel qu’un fervent du Parti travailliste.

Me. Bissessur a aussi souligné que son interrogatoire se poursuivra lundi prochain. Mais il promet des surprises dans cette affaire.

 

Article précédentSuella Braverman, née de la Mauricienne Mootien-Pillay, sera la seule ministre d’origine asiatique du cabinet Liz Truss
Article suivantKalyanee Juggoo affirme avoir soumis sa démission du Parti Travailliste avec beaucoup de regrets : Elle évoque un manque de respect à son égard , la considération d’antan n’y est plus, confie-t-elle