L’Assemblée des délégués du Reform Party a choisi à ce que le parti aille seul ou en alliance avec un nouveau parti et avec Roshi Bhadain comme Premier ministre. Ce qui a par la suite précipité la sortie de Roshi  Bhadain de l’entente de l’Espoir.

Depuis, le leader du Reform Party affiche ouvertement ses prétentions premierministérielles. Il est temps de briser l’hégémonie Jugnauth-Ramgoolam, dit-il en ajoutant que cette fois, la population aura une troisième option. Roshi Bhadain était l’invité de Murvind Beetun dans Tempo la So hier.

Il affirme que les partis politiques traditionnels n’ont pas de vision et ne représentent pas, avec leurs leaders actuels, l’avenir du pays.

Article précédentEn cas de prise de pouvoir : Roshi Bhadain dit prendre l’engagement de baisser par 50 % les salaires des ministres ainsi que le nombre de ministres de 24 à 18
Article suivantCréation de guichets uniques pour lutter contre la violence à l’égard des femmes : un projet qui verra le jour incessamment, annonce la ministre Kalpana Koonjoo-Shah