L’homme de loi se dit convaincu de l’innocence de son client. D’où, dit-il, sa détermination de tout mettre en œuvre pour qu’Akil Bissessur retrouve la liberté conditionnelle. Il dit attendre avec impatience le rapport ADN qui, selon lui, devrait venir prouver l’innocence de son client.

Article précédentBoris Johnson est arrivé au château de Balmoral pour remettre sa démission
Article suivantPour interférence alléguée avec un témoin : Suite de l’interrogatoire de l’avocat Neelkanth Dulloo ce mardi