Dans un tir accidentel dimanche dernier, un homme de 24 ans a perdu la vie alors qu’il était en mission de chasse avec son oncle.

Jean-Pierre de Sornay l’ex-président de Société des chasseurs de IIe Maurice souligne que pour la sécurité minimale, une personne ne doit pas marcher ou courir avec une arme chargée lors de la chasse.

C’est lorsque le chasseur arrive sur place et prêt à chasser qu’il doit armer son fusil.

Article précédentActivités portuaires : La MPA fera l’acquisition de cinq remorqueurs additionnels
Article suivantService diocésain de l’Éducation catholique : La PSEA suspend la nomination de trois recteurs