Akil Bissessur
Akil Bissessur

En cour de Bambous ce mardi, le bureau du DPP a informé la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnath qu’il n’objectait plus à la remise en liberté du suspect. Akil Bissessur a dont obtenu la libération contre deux cautions de Rs 50 000 et une reconnaissance de dette de Rs 300 000. D’autres conditions ont été imposées. Ainsi, l’avocat devra se rendre chaque samedi entre 6 et 18 heures au poste de police le plus proche de sa résidence. Il devra aussi fournir un numéro de portable ainsi qu’une adressée fixe.

Article précédentJournée mondiale de la myopathie de Duchenne
Article suivantDans lagon du parc marin de Blue-Bay : la police signale la présence de méduses