Deux mois après la démission du Premier ministre Boris Johnson et en pleine crise du coût de la vie, les Britanniques vont enfin savoir ce lundi qui va lui succéder, à l’issue d’une course au pouvoir qui sauf coup de théâtre verra la consécration de Liz Truss. Le nouveau locataire de Downing Street prend ses fonctions dans un contexte économique et social explosif, avec une inflation qui dépasse les 10% et devrait encore considérablement augmenter, et une hausse exorbitante des factures d’énergie qui étrangle familles, entreprises et services publics.

L’issue du vote, ouvert aux quelque 200 000 membres du Parti conservateur, laisse peu de place au suspense tant la cheffe de la diplomatie Liz Truss est en avance dans les sondages face à l’ancien ministre des Finances Rishi Sunak.

Après la fin du vote des adhérents vendredi soir, l’annonce du successeur de Boris Johnson, poussé à la démission après une série de scandales et de mensonges, est prévue ce lundi après-midi.

Article précédentJournée internationale de la charité : L’abri de nuit de Port-Louis accueille les SDF dans leur détresse
Article suivantPétition électorale au numéro 15 : l’Electoral Supervisory Commission réclame le rapport du Deputy Master and Registrar suite à l’exercice de vérification des boîtes grises