C’était à sa sortie du tribunal de Bambous ce lundi après la comparution d’Akil Bissessur.

Ce dernier devra retourner en cour demain. Ses hommes de loi, dont Rama Valayden et Sanjeev Teeluckdharry, ont voulu déposer une motion pour sa remise en liberté. Toutefois, le parquet a objecté. De ce fait, les débats débuteront en cour demain sur cette question.

Écoutez les explications de Me. Sanjeev Teeluckdharry qui souligne qu’Akil Bissessur est d’accord pour que son téléphone, ses comptes bancaires ainsi que son compte Facebook soient examinés par la police.

Rama Valayden a révélé que lors de son interrogatoire, Akil Bissessur a dévoilé les noms de deux officiers de la Striking Team qui auraient planté de la drogue au domicile de sa compagne.

À noter que la police procède à un prélèvement d’ADN sur les officiers qui avait mené l’opération au domicile des Moheeputh à Palma le 19 août dernier. Ces échantillons seront ensuite comparés à ceux retrouvés sur la drogue. Soulignons que le rapport que l’inspecteur Ramlugun devait déposer en cour ce lundi, suite au prélèvement d’ADN effectué sur Akil Bissessur, n’est pas encore prêt.

Article précédentAu Royaume-Uni. Liz Truss succède à Boris Johnson…Elle devient ainsi la troisième femme au poste de Première ministre après Margaret Thatcher et Theresa May
Article suivantAnnonce de Rama Valayden : L’ancien chef juge Eddy Balancy agit comme consultant pour le panel d’avocats d’Akil Bissessur