PHOTO D'ILLUSTRATION

Les Seychelles conseillent d’autres îles de l’océan Indien sur des moyens pour encourager une plus grande transparence dans les décisions de gestion liées à la pêche. C’est le magazine en ligne Seafood Source qui en fait état.

Les Seychelles, selon l’article,  travailleraient de concert avec Madagascar, Maurice et les Comores pour améliorer leurs efforts de collecte et de présentation de données, selon le ministre seychellois de la Pêche et de l’Économie bleue, Jean-François Ferrari.

Cette décision, selon l’auteur de l’article,  pourrait avoir des conséquences sur la gestion des stocks régionaux de pêche au thon, en particulier au niveau de la Commission des thons de l’océan Indien, dont les Seychelles font partie.

Article précédentÀ Sainte-Croix : En voyant les officiers de l’ADSU, un suspect abandonne un sac contenant Rs 470 700
Article suivantPolitique : L’entente de l’Espoir en congrès ce soir dans la circonscription 15