Le président de la Rodrigues Government Employees Association n’est toujours pas convaincu de cet investissement de la Mauritius Investment Corporation pour pallier le problème d’eau dans l’île.  Lors de la récente visite officielle du Premier ministre à Rodrigues, il a indiqué que la majeure partie de cette somme sera injectée dans le dessalement de l’eau de mer.

Or pour Alain Tolbize, le dessalement de l’eau de mer aurait dû être un dernier recours et que la priorité aurait du être accordée ailleurs pour résoudre le problème d’eau dans l’île.

Article précédentAllégations de trafic de drogue : « Le sac qui se trouvait dans ma maison appartient à Akil Bissessur », affirme la mère de Doomila Moheeputh à la police
Article suivantAffaire Pabari : ‘le secret bancaire ne tient pas dans ce cas, le chairman doit répondre aux actionnaires, Sattar Hajee Abdoula doit être révoqué par le gouvernement vu la gravité des allégations’, avance Rajen Narsinghen