PHOTO D'ILLUSTRATION

C’est ce qu’indique le dernier rapport de Statistics Mauritius concernant les véhicules. C’est 11 décès de moins que pour les six premiers mois de l’année 2021. Encore une fois, la majorité des victimes étaient des motocyclistes et leurs passagers en croupe. Cette catégorie représente la moitié des victimes, soit 22. Les piétons arrivent en deuxième position, avec 17 décès enregistrés.

Le nombre d’accidents de la route enregistrés durant le premier semestre de 2022 a augmenté de 35,7 % comparé à la même période en 2021, soit 16 934 contre 12 477. Notons cependant que la grande majorité de ces accidents, soit 15 920, ou 94,0 %, n’a fait aucune victime. Seuls 42 accidents ont été mortels alors que 972 ont causé des blessures graves ou légères.

Par rapport à la même période en 2021, les accidents avec blessés ont augmenté de 19,0 % et les accidents sans blessé ont crû de 36,9 %. En revanche, les accidents mortels ont diminué de 17,6 %.

D’autre part, à fin juin 2022, 636 116 véhicules étaient enregistrés auprès de la National Land Transport Authority. C’est 13 128 de plus qu’à la fin de 2021. Cependant, au cours du premier semestre de 2022, le parc automobile a été renforcé par l’immatriculation de 16 290 véhicules.

9 480 d’entre eux, soit 58,2 %, étaient neufs alors que 4 441, soit 27,3 %, étaient importés d’occasion 2 369, soit 14,5 %, des véhicules réimmatriculés, c’est-à-dire ceux qui avaient étéprécédemment retirés de la circulation.

Au cours de la même période, 3 162 véhicules ont été retirés de la circulation. L’ajout net au parc existant s’est donc élevé à 13 128 véhicules.

Fin juin 2022 toujours, les voitures, camionnettes à double cabine et véhicules à double usage totalisaient 342 223. Il y avait 233 851 deux-roues. Enfin, il y avait 30 521 fourgonnettes, 17 488 camions et poids lourds, 3 169 autobus et 8 864 d’autres types de véhicules.

 

Article précédentEn 2020: Maurice a exporté 7234 macaques vers les États-Unis
Article suivantAllégations de trafic de drogue : « Le sac qui se trouvait dans ma maison appartient à Akil Bissessur », affirme la mère de Doomila Moheeputh à la police