Affaire des coffres-forts : Le DPP remporte son appel contre Navin Ramgoolam
Affaire des coffres-forts : Le DPP remporte son appel contre Navin Ramgoolam

Les juges ont aussi décidé que le dossier soit renvoyé devant la cour intermédiaire pour être pris de nouveau sur le fond.

Navin Ramgoolam devra donc faire face à un nouveau procès.

Rappelons que le 15 novembre 2019, les magistrats Pranay Sewpal et Navina Parsuramen avaient rayé les 23 accusations retenues contre Navin Ramgoolam pour « limitation of payment in cash ». L’ancien Premier ministre est accusé d’avoir accepté Rs 63,8 millions en espèces entre le 31 janvier 2009 et le 7 février 2015.
Ils avaient statué que les accusations contre le leader du Parti travailliste étaient « vagues ».

Le DPP avait contesté cette décision. Il avait déposé, le 22 novembre 2019, 18 points d’appel contestant le verdict de la cour intermédiaire.

La décision des juges Iqbal Maghooa et Renuka Devi Dabee a été rendue ce matin. Ils ont retenu les arguments du DPP.

Pour rappel, l’ex-Premier ministre a été arrêté après les législatives de 2014 à son bureau à la rue Desforges, à Port-Louis. Lors d’une perquisition à son domicile à River Walk, une somme de Rs 220 millions avait été découverte dans ses coffres-forts.

director-public-prosecutions-v-ramgoolam-n-2022-scj-296
Article précédentHOROSCOPE: Daily Predictions 31 august 2022
Article suivantAffaire des coffres-forts : « Je ne suis pas d’accord avec les conclusions légales de la cour suprême…Nous allons faire appel auprès du Privy Council », dit Gavin Glover