Cader Sayed-Hossen, ancien ministre du Commerce avance que l’importation de l’huile par la State Trading Corporation ne suffit pas à la population mauricienne.

Il ajoute que la consommation mensuelle dans le pays est à 2.3 millions de litres d’’huile et que les 500 tonnes de la STC représentent même pas une semaine.

L’ancien ministre du Commerce a expliqué que la population s’est précipitée pour acheter de l’huile à Rs 75 et qu’il y a une pénurie et rupture de stock dans certains supermarchés de l’île.

Article précédentUn infirmier agressé par le député Kenny Dhunnoo : «le silence de la police est un délit…», lance Dev Jokhoo , ancien adjoint au commissaire de police
Article suivantSelon Business Insider : Maurice figure parmi les 20 pays offrant des « visas dorés » aux immigrants fortunés