C’était durant la conférence de presse du Reform Party samedi dernier. Roshi Bhadain a longuement commenté la lettre anonyme concernant l’ex-présidente de la République.

Le leader du Reform Party a précisé que tout cela montre une certaine machination venant de quelqu’un du PMO pour faire partir la présidente. Une fois de plus dit-il, nous assistons à un cas de haute trahison contre l’État.

Article précédentAllégation de haute trahison : Pravind Jugnauth, estime que l’ancien CEO de Mauritius Télécom cache bien son jeu et que des points obscurs méritent d’être éclairés
Article suivantFausse lettre anonyme : ‘cette lettre avait pour but d’éviter toutes les questions sur Alvaro Sobrinho au Parlement, car cette affaire était trop gênante pour le gouvernement’, lance Xavier-Luc Duval