Le romancier Sir Salman Rushdie poignardé lors d’une conférence à New York a été apparemment poignardé au cou selon des témoins oculaires. Selon la police, il a été héliporté vers un hôpital. Aucun renseignement n’est encore disponible sur son état de santé.
Sir Salman Rushdie, auteur britannique d’origine indienne de 75 ans, dont les écrits ont conduit à des menaces de mort de la part de l’Iran dans les années 1980, était sur le point de donner une conférence à l’Institution de Chautauqua dans l’État de New York lorsque l’incident s’est produit.
Un homme a été arrêté et placé en garde à vue après que Sir Salman Rushdie a été poignardé sur scène.
Sir Salman a apparemment été poignardé au cou et a été transporté à l’hôpital par hélicoptère où son état reste incertain, a indiqué la police d’État.
Le livre de Sir Salman, Les Versets sataniques, est interdit en Iran depuis 1988, car de nombreux musulmans le considèrent comme blasphématoire, et sa publication a incité l’ayatollah Khomeini, alors dirigeant iranien, à émettre une fatwa appelant à son exécution.
Sir Salman était auparavant président de PEN America, qui célèbre la liberté d’expression et d’expression.

Article précédentSalman Rushdie : Man arrested after author attacked on stage
Article suivantSalman Rushdie, auteur de “Versets Sataniques”, sous assistance respiratoire