Le prix du pétrole est en train de baisser sur le marché mondial. Mais à Maurice, le Petroleum Pricing Committee garde le statu quo concernant les prix des carburants.  Une situation jugée « inacceptable » par l’Association des consommateurs de l’île Maurice.

Elle s’interroge sur la manière de procéder du comité. Jayen Chellum, le secrétaire général de l’ACIM, dénonce notamment un manque de transparence concernant les informations publiées.

Ses arguments figurent dans une lettre qu’il a envoyée au ministre du Commerce, Soodesh Callichurn, ce matin.

Jayen Chellum a aussi réuni la presse pour exposer son point de vue.

Article précédentPolitique : Le MSM en congrès à Triolet ce vendredi…
Article suivantLa pétition de Suren Dayal rejetée : « Nous ne pouvons conclure qu’une mesure, qui a des implications financières et qui est annoncée dans un contexte électoral, constitue un bribe », affirment les juges Chan et Guness-Balaghee