Dans les rayons des supermarchés depuis vendredi dernier, l’huile Smatch se vend comme des petits pains. Cette huile à base de soja est incontestablement devenue en peu de temps, l’huile fétiche de nombreux consommateurs. Pour cause : son prix est de Rs 75, alors que d’autres marques d’huile comestible coûtent entre Rs 108 et Rs 110. Du coup, il y a une rupture de stock sur les étagères de plusieurs supermarchés. Pour le directeur général de la State Trading Corporation (STC), Rajiv Servansingh c’est le panic buying qui a créé cette pénurie artificielle. Or, il n’y a aucune raison, rassure-t-il. De plus, dit-il, la STC a  renforcéson équipe de livraison.

D’autre part, on apprend d’une autre source que la STC aurait déjà dû avoir reçu, une importante cargaison d’huile alimentaire en provenance de l’Inde, mais celle-ci a pris du retard. En attendant l’arrivée de sa commande, l’organisme public a donc acheté de l’huile à la société Moroil pour pouvoir mettre son produit sur le marché à la date prévue. Ce préposé assure également qu’aucune rupture de stock n’est à l’horizon.

Article précédentEn ce mardi : la communauté musulmane commémore l’Ashura
Article suivantPolitique : Linion Pep Morisien propose la possibilité de révoquer un député et de rendre le vote obligatoire