C’est ce qui ressort d’un communiqué émis par la compagnie organisatrice de courses hippiques cet après-midi. La Mauritius Turf Club Sport & Leisure Ltd annonce qu’elle va initier une enquête l’incident qui s’est produit samedi.

Rappelons que la deuxième course classique de la saison s’est déroulée lors de la 13e journée, samedi, organisée par la MTCSL. Jean-Michel Lee Shim, propriétaire du cheval Frosted Gold, de l’écurie Ricky Maingard, a été copieusement hué par des membres du public se trouvant dans le paddock. Cela a eu lieu après la présentation des jockeys et après que son cheval ait remporté l’épreuve principale.

Dans un communiqué émis le jour même, Jean-Michel Lee Shim explique qu’il a préféré ne pas participer à la cérémonie de remise de prix car il trouve « inacceptable qu’un propriétaire, vainqueur d’une course classique, puisse être victime d’abus verbaux dans l’enceinte du paddock du MTC ». Il accuse Taslima Valayden, membre du Mauritius Turf Club, de s’être « verbalement attaquée » à sa personne dans un langage ordurier.

 

Article précédentCovid-19 : Pravind Jugnauth demande à la population de se faire vacciner
Article suivantUn tueur en série s’attaque aux musulmans aux États-Unis