L’étude sur la liberté de la presse a été effectuée par la firme Straconsult durant le mois de mars 2022. 1 200 personnes ont été interviewées dans le cadre de cet exercice. Des études similaires ont été effectuées en 2012, 2014, 2017 et 2020.

64% des sondés sont d’opinion qu’à Maurice, la presse est assez ou complètement libre. 35% ont un avis contraire.

Cependant, 85% des sondés, soit plus de 8 personnes sur 10, estiment que la presse doit être libre de publier.

Cela représente une progression de 18 points comparé à la dernière étude, menée en 2020. Dans la tranche des 24 à 35 ans, 91% des sondés sont pour que la presse soit libre de publier ce qu’elle veut.

Cependant, 12% sont d’accord que le gouvernement intervienne pour empêcher la publication de sujets avec lesquels il n’est pas d’accord.

Autre conclusion du sondage, 86% des participants souhaitent que la presse enquête et rapporte sur les erreurs du gouvernement et la corruption. Cela représente une progression de 13 points comparé à l’étude de 2020. Notons que 10% des sondés sont d’avis que trop de sujets négatifs peuvent nuire au pays.

Par ailleurs, près de la moitié des sondés, soit 49%, estime que le public doit pouvoir accéder aux informations concernant le gouvernement.

Sous ce même registre, 92% des participants estiment que le budget des collectivités locales doit être rendu public, 88% réclament la publication des documents soumis dans le cadre d’appel d’offres et contrats alloués et 71% souhaitent que les salaires des officiers des collectivités locales et des enseignants soient publiés.

Straconsult-Afrobarometer Survey (2022)-Demand for media freedom soars in Mauritius-Afrobarometer-5 August 2022
Article précédentINFO GAMING: Marvel’s Spider-Man Remastered
Article suivantMarche de protestation de l’opposition : « La date finale sera fixée après la réunion de lundi prochain sous la présidence du Dr Navin Ramgoolam », affirme le Dr Arvin Boolell