C’est sur Top FM qu’un membre du gouvernement, Bobby Hurreeram, a accusé Sherry Singh d’avoir livré Maurice  poings et  mains liés à Huawei. Mercredi, l’ambassadeur de la Chine, Zhu Liying, a vivement déploré les attaques contre le géant de technologie chinois insinuant que la Chine espionne Maurice à travers cette compagnie.

Il a soutenu que la Chine se sent blessée, car elle a des relations commerciales et culturelles avec Maurice.

Lors d’une fonction hier, le ministre des Affaires étrangères, Alan Ganoo, a été appelé à réagir. Il s’est contenté de dire que les autorités font leur travail et que le gouvernement agira d’après ses droits.

Pressé de questions, il a une nouvelle fois refusé de se prononcer affirmant qu’il serait inélégant pour lui de faire des commentaires. Alan Ganoo précise toutefois que toutes les clauses de confidentialité dans les contrats avec Huawei seront respectées.

Rappelons qu’Alan Ganoo n’avait pas caché son agacement face aux propos de Bobby Hurreeram sur Huawei affirmant que le ministre du MSM devrait se renseigner avant de parler.

 

Article précédentBaisse du prix des carburants sur le marché mondial : « Les taxes imposées à Maurice sont injustes et doivent être revues » avise Jayen Chellum.
Article suivant105 cas de Covid-19 à Agaléga : ‘il y a un problème de prise en charge et de traitement à Agaléga’, avise le Dr Gujadhur