Décrié à de nombreuses reprises par les syndicats des infirmiers, le ministère de la Santé semble cette fois décidé à passer à l’action pour pallier au manque de personnel dans les hôpitaux et autres établissements de santé publics.

Avec la crise sanitaire, ce manque d’effectif surtout au niveau des infirmiers s’est fait grandement sentir. Le ministère de tutelle avait même annulé les congés et vacation leaves pour pouvoir maintenir le service dans les établissements hospitaliers.

Pour Ram Nowzadick de la Nursing Association, le ministère est en train de rattraper son retard concernant le recrutement des infirmiers.

Article précédentRelation industrielle tendue à la Cargo Handling Corporation : La direction revient sur l’accord collectif signé en 2016.
Article suivantJeux du Commonwealth : « so ban sacrifice pe porte so fruit et mo sure li pou faire bien pour ce soir dans les quarts de finale » indique Selvanille Colin