Alors que le CEB aurait effectué des pertes de Rs 3 milliards selon l’ACIM, une hausse du tarif d’électricité est redoutée pour compenser cela. Les Associations pour la protection des consommateurs s’élèvent déjà contre toute éventuelle hausse.

Un sujet abordé hier dans l’émission Zoom Extra. Bashir Jahangeer, ancien député du MSM et qui a souvent pris position sur le dossier énergétique vient donner une autre tournure à cette affaire. Il avance que plusieurs compteurs du CEB, qui sont à la base même des revenues, ne sont pas calibrés comme il faut !

Bashir Jahangeer soutient qu’en ces circonstances, toute hausse du tarif d’électricité est inacceptable.

Article précédentApres avoir démissionné le 19 juillet : Girish Guddoy reprend sa lettre de démission et son poste de CTO à Mauritius Telecom !
Article suivantCélébration d’Aadi Perukku : Les couples tamouls renouvellent leurs vœux de mariage