Les deux dernières PNQ de Xavier-Luc Duval étaient axées sur les infrastructures construites à Agalega par le gouvernement indien. Le leader de l’opposition a notamment dévoilé des photos des constructions en cours et le doute s’amplifie sur une éventuelle base militaire indienne sur place.

Malgré toute la pression, le Premier ministre, Pravind Jugnauth refuse de rendre l’accord Inde-Maurice public, évoquant la clause de confidentialité.

Un sujet qui a été au cœur de l’émission Tempo la So hier. Intervenant en direct au téléphone dans cette émission, Franco Poulay, un Agaléen, a soutenu qu’il interroge souvent aux travailleurs indiens sur le développement à Agalega. La réponse qu’il obtient ; une base militaire en devenir.

Franco Poulay se dit toutefois d’attaque et avance que les Agaléens lutteront jusqu’au bout et n’accepteront de se retrouver dans la même situation que les Chagossiens.

Franco Poulay affirme même que depuis 2014, il n’y a eu aucun développement en faveur des Agaléens. Aucune nouvelle maison de construite alors que la promesse pour que les Agaléens deviennent propriétaires de leurs maisons n’est restée qu’une promesse, avance-t-il notamment.

Article précédentCommentant les propos de Bobby Hurreeram sur Huawei sur Top Fm : Minis Hurreram ti bisin ena certains renseignements avant li cozer’ lance Alan Ganoo
Article suivantAudiovisuel public : le Sénat vote la suppression de la redevance