La Banque de Maurice a publié hier son bilan financier pour les mois de mai et juin 2022. Si pour le mois de mai, elle affiche un déficit de Rs 5,5 milliards, pour le mois de mai, elle se retrouve sur le seuil de rentabilité.

Pour l’observateur économique Rajah Ramdaursingh, l’intervention de la Banque centrale sur le marché des devises étrangères a fait qu’elle a été forcée de laisser la roupie se déprécier en juin afin d’éviter d’afficher un déficit dans son bilan annuel.

Pour lui, il y a un besoin de recapitaliser l’institution, car sa situation financière est trop fragile.

Article précédentFraîchement nommé comme CEO de Mauritius Telecom : « je tiens à réitérer mon engagement à mener la compagnie dans une nouvelle voie dans cette ère de digitalisation …», dit Kapil Reesaul
Article suivantAllaitement maternel : « Pour le bébé, c’est le premier vaccin… » explique Bina Bonomally