Photo d'illustration
Photo d'illustration

C’est lundi dernier que la Child Development Unit a reçu un appel anonyme évoquant ce cas.

Une enquête a permis de découvrir que les deux enfants n’avaient pas de quoi se nourrir et étaient maltraités physiquement par une grand-mère. La fillette a déclaré aux officiers de l’organisme qu’elle devait nettoyer la maison, cuisiner et s’occuper de la grand-mère qui est en situation de handicap.

Contactée par la CDU, la mère des enfants, une habitante de Roche Bois, âgée de 33 ans, a refusé de prendre la responsabilité des mineurs. Elle ne s’est pas présentée au bureau de la CDU pour les besoins de l’enquête sociale.

Les deux enfants ont donc été pris en charge par la CDU.

Article précédentÀ Triolet : des bijoux et une somme de Rs 100 000 emportés du domicile d’une femme de 78 ans
Article suivantAllégations de Sherry Singh : « Il faut rendre publiques les deux lettres que le PMO a envoyées à Sherry Singh », insiste Paul Bérenger