Les accusations formulées par l’ancien CEO de Mauritius Telecom constituaient l’un des sujets abordés par l’Association des consommateurs de l’île Maurice en conférence de presse ce matin.

Jayen Chellum, le secrétaire général de l’ONG, affirme que les propos de Sherry Singh sont d’une extrême gravité. Pour lui, si elles sont infondées, le Premier ministre devrait porter plainte à la police.

Article précédentTorture policière alléguée : L’IPCC a informé Christopher Pierre-Louis qu’il sera bientôt convoqué pour une parade d’identification, explique Me Akil Bissessur
Article suivantSituation socioéconomique et politique : « Nous lançons un appel pour que les dérapages verbaux soient évités », affirme le père Philippe Goupille, président du Conseil des religions