Depuis le 1er juillet, les subventions sur plusieurs produits ont pris fin, ils sont désormais soumis au contrôle des prix.

Cader Sayed Hossen, ancien ministre du Commerce parle de scandale. Bien que la situation ait été influencée par la pandémie ou encore la guerre en Ukraine, cela n’explique pas la flambée actuelle de prix.

Selon lui, la marge de profit aurait pu être réduite étant donné que cela concerne des produits importés en grande quantité.

Reported by: Jessica Godin

Edited by : Jugernauth Raj

Posted by : Caroline Duvergé

Article précédentOutre le question time : Deux textes de loi à l’agenda au Parlement
Article suivantRs 20 la paire de dholl puri : “Il est difficile pour les consommateurs comme pour les vendeurs”, soulignent les marchands