Ibrahim Sorefan
Ibrahim Sorefan

L’orthophoniste de 24 ans a comparu devant le tribunal de Rose-Hill ce matin. La liberté sous caution lui ayant été refusée, il a été reconduit en cellule policière en attendant sa prochaine comparution, le 11 juillet.

Rappelons qu’Ibrahim Sorefan répond d’une accusation provisoire de ‘causing child to be sexually abused’.

Pour rappel, il a participé à une parade d’identification hier au Central CID. L’orthophoniste a été positivement identifié par 8 des enfants qui ont porté plainte contre lui pour attouchements sexuels. Ces derniers étaient accompagnés de leurs parents. L’exercice s’est déroulé en présence d’un psychologue et d’un interprète.

Ibrahim Sorefan fait l’objet d’une quinzaine de plaintes pour attouchements sexuels sur des enfants fréquentant cette institution spécialisée.

Il est représenté par Me Neelkanth Dulloo. Quant aux victimes alléguées, elles sont représentées par Mes Rama Valayden et Lovena Sowkhee.

Article précédentÀ Poste de Flacq : un homme de 22 ans arrêté pour trafic de drogue
Article suivantIncidents survenus au Parlement : « Pravind Jugnath pé cachiette la vérité aux Mauriciens », martèle Patrick Assirvaden